L’éruption des dents

TROUBLES LIES A L’ERUPTION DES DENTS DE LAIT : LA PART DU VRAI ET DU FAUX

Est-ce que la poussée dentaire fait saliver le bébé ?
Possible. Mais les nourrissons salivent naturellement plus au 2ème semestre de la vie, indépendamment de toute éruption dentaire. Ils bavent aussi beaucoup parce qu’ils ne savent pas encore avaler toute cette salive en excès. Le bavoir est ici de mise.

Est-ce que la poussée dentaire fait mal ?
Peu probable. Si c’est le cas, c’est rare, peu important et cela dure tout au plus un à deux jours. A cet âge, si l’enfant porte si souvent sa main et tout objet à sa bouche, c’est parce que cela lui permet de les connaitre, de les goûter, d’en apprendre la consistance. Il est dans ce que l’on appelle en psychologie la phase orale. Il est donc inutile de lui administrer systématiquement un sédatif ou de lui appliquer un produit anesthésiant sur la gencive, produits pas toujours dénués d’effets secondaires. Le massage au doigt ou l’anneau dentaire refroidi feront l’affaire.

Est-ce que la poussée dentaire provoque de la diarrhée ?
Faux. Elle ne déclenche pas de maladie diarrhéique. Elle peut certes modifier la consistance des selles ou augmenter un peu leur nombre mais sans induire de perte de poids ou une déshydratation comme le fait la maladie. Aucun traitement ni régime ne sont utiles.
Elle n’est pas non plus cause de vomissements.

Est-ce que la poussée dentaire favorise les infections ?
Faux. Elle n’est ni cause ni circonstance favorisant les infections de la sphère ORL ou autres. Les concepts de « pharyngite dentaire » ou de « bronchite dentaire » n’existent pas. La poussée dentaire n’est pas non plus une cause de toux ou d’écoulement nasal.

Est-ce que la poussée dentaire provoque de la fièvre ?
Il faut envisager cela comme une exception. La fièvre est un signe très fréquent à cet âge et constitue habituellement une réaction de défense, réponse à une infection. On supposera que l’éruption d’une dent de lait est la cause de la fièvre si l’on a formellement éliminé une infection, si la fièvre est légère (38-38.5), si elle encadre l’issue de la dent et qu’elle est de courte durée. Le danger est de passer à coté d’une infection en rapportant la fièvre à une éruption dentaire.

Est-ce que la poussée dentaire modifie le comportement du bébé ?
Vrai. Elle peut perturber son appétit pour les solides ou son sommeil et le rendre grincheux mais n’altère pas son état général, ne lui fait pas perdre de poids et ne modifie pas son examen physique.
Beaucoup d’autres effets secondaires voire de maladies sont ainsi mis au compte de l’éruption des dents de lait alors que, bizarrement, rien n’est attribué à la deuxième dentition ou dentition définitive, à l’exception peut être des dents dites de sagesse. C’est probablement un moyen que les populations, et la médecine traditionnelle, ont choisi pour expliquer les troubles bénins et fréquents que l’on rencontre dans le premier âge. Que cela ne soit surtout pas un empêchement à chercher la vraie raison aux maladies.

Dr N. Chaoui. Mars 2015.

Télécharger en PDF