Le développement psychomoteur de 0 à 6 mois

De la naissance à 3 mois :
Immature, le nouveau né réagit beaucoup par des réflexes (par exemple le réflexe de succion qui lui permet de se nourrir, le grasping réflexe grâce auquel sa main se ferme et accroche ou le réflexe de la marche automatique avec lequel il ébauche un pas).
Mais il ne réagit pas que par des réflexes, il manifeste aussi des signes d’intérêt pour son entourage. Il fixe les yeux de sa mère, il réagit au son de sa voix, il est attiré par l’odeur de sa peau.
Le nouveau né voit donc (consulter l’article sur la vision) mais sa vision n’est que de 1/20 et il perçoit encore mal les formes et les couleurs . Il est d’ailleurs plus sensible au contraste entre le noir et le blanc qu’aux couleurs vives. Sa vision s’améliore ensuite, passant à 1/10 à 3 mois, et il peut vers cet âge voir ses doigts et suivre un objet qui se déplace lentement sur 180°.
L’enfant percevait déjà la voix de sa mère aux derniers mois de la grossesse. Après la naissance, il distingue vite les tonalités des sons et réagit dés 2 mois en s’immobilisant à l’écoute ou en agitant ses membres. Il peut pleurer lorsque l’on parle fort et se calmer quand on lui parle ou lui chante doucement.
Il fait des vocalises (eue-eue) vers 3 mois.

Il tient sa tête à 1-2 mois, pas encore son dos qui se courbe lorsqu’on l’assied.
Il sourit entre 1 et 2 mois, un sourire réponse que l’on obtient en le regardant dans les yeux.
Vers 3 mois, il découvre ses mains et s’intéresse aux objets mobiles.

Entre 3 et 6 mois :
A 4 mois, le bébé bouge de plus en plus et on constate que sa motricité est maintenant volontaire même si elle reste grossière. Il agite ses membres, pédale et peut se retourner sur le coté. Il joue avec ses mains, les porte à la bouche.
Vers 5 mois, on pourra l’asseoir un moment avec un oreiller pour appui. Il peut se retourner sur le ventre. Il s’appuie alors sur ses avant-bras et redresse la tête et le haut du corps. On devra faire attention aux risques de chute.
Il utilise mieux sa main, pouvant prendre un objet avec sa paume (préhension palmaire).
Il aime le contact et le sollicite, rit volontiers et même bruyamment et « appelle son entourage » en émettant des bruits avec sa gorge. Il aime aussi jouer avec sa voix, produisant un gazouillis.
A 6 mois, il sautille assez souvent sur ses jambes quand on le maintient debout mais certains bébés normaux ne se redresseront solidement qu’après 7 mois. Il tient mieux son dos.
Il peut garder un objet dans chaque main.
Il commence à faire ses premières syllabes (Ba, Da, Ma), qui ne pas sont encore des mots signifiants. Ces syllabes sont toujours vécues par les parents comme un événement de bonheur.
Faouzia BOUFAMA-CHAOUI – janvier 2017

Télécharger en PDF