Le développement psychomoteur du jeune enfant : étapes importantes

Le développement psychomoteur associe le développement psychique (intellectuel, relationnel, sensoriel, affectif) et le développement moteur (posture, motricité globale et fine, coordination des mouvements).
Il dépend des gènes de l’enfant, de son état de santé et des interactions psychoaffectives qui s’établissent entre lui et son entourage.
Les acquisitions se succèdent toujours dans le même ordre mais à des dates qui varient beaucoup d’un enfant à l’autre.
Vous avez ci dessous quelques acquisitions importantes, repères de ce développement. Le développement psychomoteur par tranches d’âge est détaillé dans d’autres chapitres.
– Age du 1er sourire : il s’agit ici du sourire social qui répond au regard et à la sollicitation d’une personne, non du « sourire aux anges ». Il doit avoir lieu avant 2 mois, en moyenne vers 1 mois et demi.
– Age de la poursuite oculaire : dés 1 mois le nouveau-né peut suivre un objet avec les yeux sur ¼ de tour et vers 2 mois il va coordonner les mouvements de ses yeux et la rotation de sa tête.
– Age du port de la tête : vers 2 mois, le nourrisson tient sa tête durablement.
– Age de la station assise sans appui : avant 10 mois, en moyenne vers 8 mois.
– Age de la marche à 4 pattes : elle n’est pas un passage obligé et n’apparaitra pas 1 fois sur 4. Lorsqu’elle se fait, elle précède la marche.
– Age des premiers pas : avant 18 mois, en moyenne vers 1 an.
– Age des 1ers mots : vers 1 an, avec de grandes variantes.
– Age des phrases : vers 18-24 mois, avec de grandes variantes. C’est surtout après 2 ans que le langage s’enrichit rapidement.
– Age de la propreté diurne : avant 3 ans.
Faouzia BOUFAMA-CHAOUI – janvier 2017

Télécharger en PDF