La toilette au quotidien et le bain du jeune enfant

Touche à tout, joueur et explorateur, l’enfant se salit facilement les mains et le corps. Comme il a besoin de manipuler les choses, il n’hésite pas à mettre ses doigts partout. En une journée il va, par exemple, se balader partout dans l’appartement ou le coin jardin, tartiner son visage avec une crème dessert, peindre ses jambes au stylo feutre après l’avoir mordillé, triturer la terre d’un pot de fleur et en arracher quelques feuilles et même tenter d’atteindre le contenu de la poubelle de cuisine.

On doit bien sûr le surveiller pour le protéger des dangers mais on doit aussi le garder propre en le nettoyant plus d’une fois par jour. Ce faisant, on lui fera découvrir la douceur du savon et de l’eau lors du lavage des mains et le grand plaisir d’un bain à bonne température. La propreté doit être apprise comme une nécessité, rimer avec le plaisir et permettre l’autonomie.

La petite toilette

Autant de fois que nécessaire, on lui lavera les mains. Il faut le faire et le lui apprendre. On expliquera et on répètera la nécessité de se laver avant et après un repas, après le W.C, après le jeu et chaque fois que l’on se salit.

Dès 2 ans, on lui donnera la possibilité de participer en lui mettant le savon entre les mains et en le laissant faire un temps avant de compléter soi même le nettoyage. Il en sera content et on encouragera sa performance. On lui facilitera l’accès au lavabo par un tabouret ou une chaise.

Pour le visage, on le fera soi même jusque 3 ans, avec gentillesse et en jouant à nommer les différents parties de son visage.

Pour les oreilles, on nettoiera au gant et on essuiera l’extérieur. On n’utilisera pas de coton tiges qui peuvent blesser le conduit auditif et qui repoussent la cire naturelle de l’oreille (cérumen) au fond ou elle formera un bouchon. A la faveur du bain, on peut avoir recours à un spray pour hygiène des oreilles ou tout simplement laver avec la douchette. L’eau du bain ressort du conduit et il n’est pas la cause des otites, comme on le croit souvent.

Le bain

Il peut être quotidien mais on peut le proposer 2 à 3 fois par semaine. Ce doit être un moment de plaisir et un instant de jeu avec l’eau et un jouet qui flotte mais il y a des enfants qui ne l’aimeront pas forcement. On négociera avec eux mais sans leur céder.

La température de l’eau sera testée avec le coude ou par le thermomètre de bain (37°). On rajoutera de l’eau chaude si le bain dure et que l’eau se refroidit.

On utilise un savon doux pour enfant et un shampoing qui ne pique pas les yeux. Les enfants à la peau sèche ou qui font de l’eczéma auront besoin d’un savon surgras et d’une crème émolliente après séchage, prescrite par le médecin.

Attention (!!), on ne doit pas laisser le jeune enfant seul dans son bain, même si l’eau n’est pas profonde. Il peut s’y noyer.

Les ongles

On les coupe avec un ciseau à bout rond et on s’assure que les bords des ongles ne restent pas pointus et ne risquent pas de blesser et d’infecter la peau voisine.

Voilà, bébé est maintenant propre mais cela ne durera qu’un temps et il va falloir recommencer ; en attendant l’autonomie !

Dr Nabil CHAOUI – mars 2017

Télécharger en PDF

©mars 2017. Les copies ou reproductions des articles du site sont strictement réservées à l’usage privé et non destinées à une utilisation collective sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source.