Que faire en cas de piqûres de guêpes ou d’abeilles

Les piqûres de guêpes ou d’abeilles sont en général bénignes, elles entraînent localement un érythème (rougeur) douloureux plus ou moins important.
Les réactions graves sont plus rares, malaise, troubles respiratoires, collapsus cardio-vasculaire. Elles peuvent survenir chez certaines personnes en particulier celles ayant des antécédents allergiques.

Que faut-il faire ?
– Si le dard est encore présent dans la peau : le retirer rapidement avec le bout de l’ongle en éraflant légèrement la peau (pas avec une pince). Il ne faut pas gratter la lésion car le contenu du sac à venin se vide en 1 mn après la piqûre de l’abeille.
– Nettoyer la peau avec de l’eau et du savon puis avec un antiseptique.
– Appliquer de la glace pendant 10 mn afin de retarder l’absorption du venin et diminuer la douleur et l’oedème.
– Appliquer des compresses humides froides durant 20 à 30 mn pour soulager l’oedème et la démangeaison.
– Un traitement antalgique (paracétamol) peut être administré.

Quand faut-il consulter en urgence ?
 En cas de piqûre dans la bouche en raison d’un risque d’asphyxie par oedème laryngé.
– En cas d’antécédents de grosse réaction allergique après piqûre.
Toute personne ayant eu une réaction anaphylactique sévère doit avoir en permanence sur elle une trousse d’urgence avec de l’adrénaline.
– Devant tout signe inquiétant faisant craindre une réaction allergique :

  • Difficulté à respirer ou à avaler.
  • Oedème de la langue, des lèvres ou des yeux.
  • Etourdissements ou perte de conscience.
  • Nausées, vomissements, pâleur soudaine, mal de tête ou faiblesse.
  • Eruption cutanée généralisée, rougeur qui progresse rapidement.
  • Fièvre ou frissons.
  • Maux de tête intenses et inhabituels.

Dr F. MERABTENE – mars 2017

Télécharger en PDF

©2017. Les copies ou reproductions des articles du site sont strictement réservées à l’usage privé et non destinées à une utilisation collective sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur et la source.