Angine

L’angine est classiquement l’infection des seules amygdales.

Elle touche surtout les enfants de plus de 3 ans. Avant cet âge, c’est tout le tissu de la gorge qui s’enflamme et on parle de pharyngite ou de rhinopharyngite. Cette distinction entre angine et pharyngite n’est toutefois pas acceptée par tous les médecins.

L’angine peut se produire plusieurs fois l’an. Elle se traduit par des signes d’infection (fièvre, fatigue, perte d’appétit) et par des maux de gorge. Il y a aussi souvent des maux de tête ou des douleurs au ventre, parfois un nez qui coule ou de la toux.

Les amygdales sont enflammées et augmentent de volume. Elles peuvent devenir rouge (angine érythémateuse) ou rouge et blanche (angine érythémato-pultacée). On observe parfois des vésicules ou des membranes. Les ganglions du cou gonflent assez souvent, deviennent visibles et palpables et peuvent être douloureux.

L’angine de l’enfant a le plus souvent une origine virale. Elle est plus rarement d’origine bactérienne. La maladie se transmet d’une personne à l’enfant, par la respiration, par la toux  et par les mains souillées.

Il n’est pas possible de distinguer par le seul examen clinique une angine virale d’une angine bactérienne. Les médecins ont bien tenté d’élaborer des scores pour les différencier mais sans succès chez l’enfant.

Des tests biologiques simples existent toutefois : on applique un coton-tige sur l’amygdale puis on soumet le prélèvement à quelques gouttes de réactif. Ces tests de diagnostic rapide (TDR) permettent d’identifier en quelques minutes la cause de l’angine, mais ils ne sont pas disponibles en Algérie.

On admet seulement qu’avant l’âge de 3 ans, les infections de la gorge sont pratiquement toujours virales et sans gravité et on ne les traite pas aux antibiotiques. Après 3 ans, l’étiologie virale continue de dominer mais une infection bactérienne devient possible. Le streptocoque est la bactérie la plus fréquente. Le médecin lui oppose un antibiotique.

Les antibiotiques sont donc inutiles avant 3 ans et en cas de certitude d’infection virale. La pénicilline ou l’amoxicilline par voie orale sont les traitements de choix de l’angine à streptocoque.

Les complications de l’angine bactérienne non traitée, le rhumatisme articulaire aiguë (RAA) et le phlegmon de l’amygdale, sont devenus très rares.

Il n’y a pas de vaccin contre les angines.

Dr Nabil CHAOUI –  mars 2017

Télécharger en PDF