Toux de l’enfant

La toux est très fréquente chez l’enfant, elle est dans la grande majorité des cas sans gravité.
Les enfants de moins de 2 ans présentent plusieurs épisodes de rhinopharyngites ou bronchites avec toux. Ces épisodes, dus essentiellement à des virus, participent au développement du système immunitaire de défense de l’enfant.
La toux est un réflexe naturel de protection, elle permet de drainer les voies respiratoires encombrées par des sécrétions. Il faut la respecter.
Elle peut durer jusqu’à 15 jours sans interruption en dehors de toute complication.
Elle régresse parfois plus lentement en 3 ou 4 semaines.. Si elle persiste au-delà, on parle de toux traînante ou chronique et votre pédiatre en recherchera la cause.

Ce qu’il ne faut pas faire quand votre enfant tousse :
– Les suppositoires (Camphobiotic°, Trophyl°…), parfois frottés sur la peau du thorax par les mamans, sont déconseillés d’une façon générale chez les enfants. Ils sont contre indiqués chez les enfants de moins de 30 mois et les enfants qui ont convulsé, quelque soit leur âge.
– Les sirops contre la toux (ceux qui fluidifient les sécrétions ou ceux qui arrêtent la toux) sont déconseillés chez l’enfant car ils ne sont pas efficaces et peuvent avoir des effets indésirables (augmentent l’encombrement bronchique, ralentissent la respiration, provoquent de la somnolence et parfois des convulsions…). Ils sont contre indiqués chez les enfants de moins de 30 mois.
– Les produits ou sirops dits « naturels » ou à base de plantes ne sont pas sans risques, ils sont déconseillés, en particulier chez les enfants de moins de 2 ans.
– La kinésithérapie respiratoire n’est plus indiquée même en cas de bronchiolite.

Ce que vous devez faire quand votre enfant tousse :
– Désobstruer son nez, s’il coule ou est bouché, avec du sérum physiologique, avec éventuellement aspiration douce à l’aide d’un mouche bébé, plusieurs fois par jour, en particulier avant les repas et avant le coucher.
– Donner à boire souvent.
– Eviter de fumer en sa présence et à la maison.
– Respecter les mesures d’hygiène pour éviter d transmettre les germes, se laver souvent les mains…
– Le miel est contre indiqué chez les nourrissons de moins de 1 an, il peut contenir des microbes pouvant provoquer une intoxication grave.
– Chez les nourrissons de plus de 1 an le miel pourrait soulager la toux.

Quand faut-il consulter ?
– Si le nourrisson a moins de 3 mois.
– Si la toux s’accompagne de fièvre mal tolérée ou qui dure plus de 3 jours ou si elle est apparue après la toux.
– Si l’enfant est fatigué ou a une respiration rapide ou une gêne respiratoire.
– Si l’enfant vomit en dehors des accès de toux.
– Si l’enfant ne s’alimente pas bien.
– Si la toux persiste plus de 14 jours.
– Si l’enfant est asthmatique ou a une maladie respiratoire.
– Si son état vous inquiète.

Il faut savoir décrire à votre pédiatre les caractères d la toux : grasse ou sèche, plus fréquente la nuit ou le jour, s’il existe un facteur déclenchant et éventuellement lui montrer une vidéo le filmant pendant un épisode de toux, car il peut ne pas tousser pendant la consultation.

Dr L. Guermouche-Toumi. Juin 2015.

Télécharger en PDF