Reflux gastro-oesophagien

Les boissons et les aliments solides parviennent de la bouche à l’estomac par un conduit, l’œsophage. Lorsque l’estomac se remplit, il se dilate puis sa pression interne augmente.

On dit qu’il y a reflux gastro-œsophagien ( RGO) lorsque le contenu de l’estomac remonte, de façon répétée et involontaire, vers la bouche. Le contenu peut alors aller dans l’œsophage sans atteindre la bouche ou y parvenir et être rejeté par la bouche, voire par le nez. Le reflux est là pour diminuer la pression de l’estomac.

Des reflux gastro-œsophagiens, les enfants comme les adultes en font plusieurs dizaines de fois par jour. Comme ils n’aboutissent que rarement à des vomissements, les personnes ne s’en rendent même pas compte. Ce sont les nourrissons qui vomissent le plus souvent, en moyenne 1 nourrison sur 4.

Il faut faire une distinction fondamentale entre le RGO banal, que les médecins nomment physiologique, et le RGO pathologique qui est une maladie.
Le RGO physiologique est de loin le plus fréquent. C’est l’histoire d’un bébé qui rejette du lait après sa tétée, du lait qui remonte vite, sans que le bébé ne fasse d’effort ou ne souffre. On dit qu’il régurgite.
Ces rejets, même fréquents et en apparence abondants, n’ont aucun impact sur le développement et la santé du bébé. Il grandit et grossit bien, s’éveille normalement et garde un examen normal.
Son estomac est normal. Il n’aura besoin ni de bilans, ni de médicaments, tout au plus d’un épaississement du lait s’il est au biberon et…de bavoirs. Les régurgitations disparaîtront presque toujours avant 1 an.
Le RGO est dit pathologique lorsqu’il est réellement très abondant et s’il irrite ou blesse l’œsophage. L’enfant aura du mal à grossir et grandir, va souffrir et pourrait saigner de son œsophage.
On attribue aussi au RGO une responsabilité dans des problèmes ORL et dans la production d’une toux chronique mais cette responsabilité est controversée.
Le RGO pathologique justifie des explorations et un traitement médical, rarement un traitement chirurgical. Il s’améliore aussi souvent avec l’âge.

Donc, le reflux gastro-œsophagien est le plus souvent un phénomène normal qui ne produit que rarement une maladie. Le pédiatre diagnostiquera par la seule clinique le RGO physiologique, il vous rassurera, ne donnera pas de médicaments mais des conseils. Il aura par contre recours à des explorations devant un RGO pathologique, prescrira un traitement et assurera une surveillance.
En somme, il faut ne pas soigner le RGO physiologique qui n’est pas une maladie mais diagnostiquer rapidement et traiter correctement un RGO pathologique qui produit de la maladie.

Dr N. Chaoui. Mars 2015.

Télécharger en PDF