Les fruits

Les fruits sont nécessaires. Ils n’apportent pas beaucoup de calories mais fournissent de l’eau, des sels minéraux (comme le potassium), des vitamines (comme les vitamines C et A), des fibres alimentaires qui favorisent la digestion et le transit et des antioxydants (caroténoïdes, polyphénols..), substances nombreuses qui nous protègent contre les effets du vieillissement, contre les maladies cardiovasculaires et contre le cancer.

Les fruits ont des couleurs variées, des formes diverses, des flaveurs et des goûts agréables entre sucré et acidulé.
Les couleurs des fruits dépendent de leurs antioxydants.
Il y a ainsi des fruits orangés, riche en caroténoïdes (abricot, melon) et des fruits bleutés riches en polyphénols (prunes). Plus le fruit est mûr, plus il est foncé, plus il est riche en antioxydants. L’association de plusieurs antioxydants est très avantageuse. Elle sera obtenue par un mélange de fruits de couleurs différentes. Il est donc plus intéressant d’acheter différents fruits en petites quantités qu’une seule variété de fruit.

La fraicheur des fruits conditionne leur richesse en vitamines et en antioxydants. A température ambiante, la teneur en vitamines chute en quelques jours. C’est ainsi qu’une orange perd l’essentiel de sa vitamine C en 3 jours. La fraicheur du réfrigérateur permet de la préserver un peu. On privilégiera donc les fruits de saison, récemment récoltés et bien murs et on les consommera vite.

La cuisson détruit les vitamines. On consommera plutôt le fruit nature que le fruit cuit.

La peau des fruits est plus riche en vitamines et la chair à plus de substances nutritives que le jus. Il faut donc manger le fruit entier plutôt que boire son seul jus.

Dés le 2éme semestre, une à deux fois par jour, l’enfant aura des fruits. D’abord sous forme de compote sans sucre et sous forme de jus puis écrasés ou en petits morceaux dés l’âge de 1 an. On peut varier les préparations et les présentations et proposer une salade de fruit, un gâteau aux fruits ou une glace riche en fruit.

Par défaut, on peut avoir recours à un jus de fruit industriel à « 100% » sans sucre ajouté mais il ne peut remplacer le fruit lui même. Les autres jus industriels sont très sucrés et ne comportent que peu ou pas de fruits. Les yaourts aux fruits ne renferment aussi que très peu de fruits.

Dr Nabil CHAOUI –  février 2017

Télécharger en PDF