APLA bt-membres

APLA :: Association des pédiatres libéraux d'Alger

Editorial

Dr Nabil CHAOUI

L’Algérie a réalisé de grands progrès dans la lutte contre les maladies infectieuses, notamment pour celles évitables par la vaccination. Diphtérie, tétanos et rougeole ont presque disparu, la tuberculose est sous contrôle et nous n’avons plus de poliomyélite. Cette lutte continue, elle va même s’élargir et s’amplifier.

Les autorités de sante viennent de produire un nouveau calendrier vaccinal national. Nous l’accueillons avec grande satisfaction. Il modifie les moments des vaccinations pour adapter la prévention aux changements épidémiologiques. Il inclue de nouveaux vaccins, des vaccins contre le pneumocoque, les oreillons et la rubéole. Il modifie la vaccination contre la poliomyélite pour éviter des poliomyélites vaccinales chez des enfants immunodéprimés.

S’intégrant dans l’effort national de santé, l’APLA consacrera sa prochaine journée scientifique et de formation médicale continue aux maladies infectieuses de l’enfant. On y parlera de ce nouveau calendrier vaccinal, de l’obligation et des modalités de déclaration des maladies contagieuses, d’hygiène et de prévention des infections nosocomiales dans les cabinets privés.
On parlera aussi des bonnes pratiques devant les infections respiratoires les plus courantes, rhinopharyngites, angines et bronchiolites, du recours pas toujours judicieux aux antibiotiques, des indications opératoires pour les végétations et les amygdales, de la révision par l’école française de l’intérêt de la kinésithérapie dans les bronchiolites.

On parlera également d’infections de la bouche et même des fièvres prolongées, du syndrome de Kawasaki aux maladies auto-inflammatoires.